Rechercher
  • Sophie BRISMONTIER

La santé mentale

Si la charge physique est assez facile à définir et à mesurer, il n'en est pas de même pour la charge mentale.


Dans un contexte entrepreneurial de plus en plus concurrentiel, avec des critères de rentabilité de plus en plus exigeants, les systèmes organisationnels demandent une grande réactivité, productivité et compétitivité, avec comme conséquence éventuelle une surcharge mentale.


👉 95 % des cadres avouent penser à leur travail le soir quand ils sont chez eux ;


👉 77 % estiment avoir trop de tâches à gérer en même temps,

notamment la gestion des mails, les réunions trop fréquentes (63 %), les obligations de reporting (59 %), les tâches administratives et la gestion des notes de frais (41 %). 74 % des cadres jugent recevoir trop d’emails.

Malheureusement, cette hypersollicitation et cette multiplication des tâches à gérer génèrent un stress important, ressenti même après le travail. Cette charge mentale se répercute bien souvent sur la vie privée et familiale.

Alors, que faire face à la charge mentale au travail ?

Comment combattre ce cercle vicieux ?


S'offrir un temps d'arrêt pour faire le point

Surtout si l'on se sent "submergée" par le nombre de tâches à accomplir.

S'arrêter permet de réfléchir à de nouvelles façons de s'organiser, de fonctionner, de faire des choix et de prioriser nos actions (trop souvent, nous avons du mal à dissocier l'important de l'accessoire, et l'urgent de l'important).

S'arrêter permet aussi de vérifier que nos pas nous mènent dans la bonne direction.

Qu'est-ce qui est important pour moi ?


Apprendre à déléguer (vraiment)

Pour supprimer la charge mentale, il faut "évacuer" le dossier.

Ne plus y penser du tout en déléguant à la personne la plus apte à vous épauler.


Demander de l'aide (avant de craquer)

Les personnes qui expriment une surcharge mentale ont du mal à solliciter du soutien. Il s'agit de s'entraîner à bien demander. À son conjoint, à une amie, aux grands-parents, à un collègue ou à un prestataire extérieur.


Baisser son niveau d'exigence.

La perfection n'existe pas… et vous ne pouvez pas tout mener de front. Faites moins, mais mieux. Ou autant mais moins bien…

Ce n'est finalement pas si grave 😉



📢 Allégez vos contraintes, prenez soin de votre santé mentale !



#bienêtre #biendanssapeau #êtreplusheureux


2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout